Sections

Art et culture

Ferrara

Musée Giovanni Boldini

TEMPORAIREMENT FERMÉ POUR TRAVAUX DE RÉNOVATION.

Musée lapidaire

Logé dans l’ancienne église de Santa Libera, le musée lapidaire détient une intéressante collection de marbres romains régionaux. TEMPORAIREMENT FERME'

Oratoire de l'Annonciation

Cet oratoire, construit au XIVe siècle, était le siège de la Confrérie de la Mort qui s’occupait de la sépulture de tous les morts abandonnés de la ville et qui avait un culte particulier pour la sainte Croix.

Palais de Renata di Francia

Il fut édifié vers l'an 1475 sur un projet, probablement, de Pietro Benvenuto degli Ordini.

Palazzina Marfisa d'Este

Ce très bel exemple de demeure princière du XVIe siècle était entouré, autrefois, par de splendides jardins dans lesquels s'érigeaient d'autres constructions.

Palazzo Bonacossi

Edifié en 1468 pou un exilé fiorentin et transformé plusieurs fois, il est caractérisé par la haute tour au milieu de la façade.

Palazzo Costabili

La construction de ce grand palais donnant sur la via della Ghiara, aujourd’hui via XX Settembre, commença en 1502. C’était la demeure de Antonio Costabili, ambassadeur ferrarais à la Cour de Ludovico il Moro, duc de Milan.

Palazzo dei Diamanti

Au centre de l'Adjonction d’Hercule, à l’important carrefour appelé Quadrivium des Anges, naquit le palais de Sigismondo d’Este, frère du duc Ercole.

Palazzo Municipale

La construction de ce palais commença en 1245 et ce fut la résidence des Este jusqu’au XVIe siècle. La Voûte du Cheval, l’accès principal situé en face de la Cathédrale, est flanquée de deux sculptures: il s’agit de copies des oeuvres originales du XVe siècle.

Palazzo Paradiso - Bibliothèque Ariostea

La construction du palais remonte à l’an 1391 et ses décorations s’inspirent de la vie de la Cour et aux romans chevaleresques.

Palazzo Paradiso - Bibliothèque Ariostea

La construction du palais remonte à l’an 1391 et ses décorations s’inspirent de la vie de la Cour et aux romans chevaleresques.

Palazzo Schifanoia

Le nom du palais provient de l’expression «schifar noia», c’est-à-dire «éloigner de dégoût l’ennui» et fait référence à la vocation de delizia de la famille Este, un lieu dédié aux plaisirs et aux divertissements. FERME' POUR TRAVAUX DE RESTAURATION.

Parc Massari

D’une superficie d’environ 4 hectares, c’est le plus grand des parcs intra-muros de la ville. Il fut projeté en 1780 par l’architecte ferrarais Luigi Bertelli à la demande du marquis Camillo Bevilacqua.

Parc Urbain G. Bassani

Le site du Barco compris entre la ville et le flueve Pô formait la réserve de chasse des Este, annexes de la Delizia di Belfiore, située à l’intérieur des remparts.

Piazza Ariostea

Cette place ovale grandiose est en sous élévation par rapport au niveau normal du sol.

Piazza Municipale

Piazza Municipale, Place de la Mairie, était l'excour d’honneur du Palais Ducal, dominée par le majestueux escalier d’honneur, construit d’après le projet de Pietro Benvenuto degli Ordini, ...

Piazza Trento Trieste

Coeur de l’activité citadine, la place remonte à l’époque médiévale lorsque fut édifiée la nouvelle cathédrale dédiée à Saint George.

Pinacothèque Nationale

Créée en 1836, la pinacothèque institue la première collection publique de peinture ferraraise dans le but de freiner la dispersion du patrimoine artistique local, tout en en assurant la conservation et la promotion.

Porta degli Angeli

La Porta degli Angeli fait partie des remparts septentrionaux et fut construite en 1526 au fond de via degli Angeli.

Porta Paola

Porta Paola fut érigée en 1612 sur un plan de Giovan Battista Aleotti et dédiée au Pape régnant Paolo V.

Quadrivio degli Angeli

Quadrivio est la dénomination attribuée au carrefour du monumental Corso Ercole Ier d’Este avec l’axe du Corso Porta Mare-Corso Biagio Rossetti.

Synagogues

TEMPORAIREMENT FERMÉES POUR TRAVAUX DE RÉNOVATION. C’est au XIIe siècle que les premiers Juifs arrivèrent à Ferrare et, grâce à la tolérance religieuse des Este, la communauté ne cessa de s’agrandir et accueillit des groupes d’Ashkénazes fuyant les territoires de l’empire et, plus tard, de Séfarades chassés d’Espagne et du Portugal.

Tempio di S. Cristoforo alla Certosa

Edifiée par Borso d'Este en 1461, la Chartreuse fut transformée au début du XIXe s. en un cimetière monumental.

Théâtre municipal - Teatro Abbado

La construction du théâtre public de Ferrare commença en 1790 sous la direction de l’architecte Giuseppe Campana mais très rapidement celle-ci passa aux mains d’Antonio Foschini, puis Cosimo Morelli.

Via delle Volte

Cette charmante rue médiévale marque l’axe par lequel se développa la Ferrare dite linéaire du VIIe au XIe siècle après J.-C.

Via San Romano

Cette rue ancienne raccordait d'antan la place du marché, aujourd'hui dénommée piazza Trento e Trieste, et le port qui s'ouvrait là où passe aujourd'hui via Ripagrande.

Argenta

Eglise paroissiale de San Giorgio

Érigée au début du VIe siècle, à la demande de l’archevêque Agnello di Ravenna, l’église paroissiale de San Giorgio stimula le développement du premier noyau d’habitation d’Argenta.

Musée de l’assainissement - Station de pompage de Saiarino

Ce musée, qui illustre l’histoire des travaux d’assainissement, offre une clé de lecture indispensable pour comprendre la physionomie actuelle du territoire d’Argenta.

Musée des Valli

Le Museo delle Valli a reçu le titre de Musée de Qualité.

Musée Municipal d'Argenta

Institué en 1973, le musée occupe l’ancienne église de San Domenico et conserve une collection de peintures remarquables ...

Chiudi menu
Informations touristiques